<
logo_acvb

LES VOITURES BERNARDET

Le PREMIER PROTOTYPE

En 1946, une fois la paix retrouvée, amorçant une reprise très timide de la production de side-cars, les trois frères reprennent diverses études, dont la construction d'une petite voiture, débutée fin 1939.
Cette première auto, photographiée ici en haut de l'Allée d'Honneur qui mène au Château du Parc de Sceaux, est une deux portes, décapotable.
Sa principale caractéristique novatrice est qu'elle est composée d'un châssis-coque indéformable qui sert d'organe de liaison entre le groupe moteur et les éléments de la carrosserie : les quatre ailes, le capot, les deux portes et le coffre, viennent se boulonner simplement à des emplacements prévus sur la coque. Cette particularité permet un démontage facile et rapide de chacun des éléments qui sont beaucoup moins onéreux à fabriquer.
auto1
Elle est animée par un moteur plat (flat-four) traction avant 4 cylindres de 800 cm3, (64 x 62), développant 23 CV à 4.000 tr/mn et 5 CV fiscaux.
La boîte a trois vitesses ; un radiateur est monté à l'avant. Les freins sont hydrauliques, la suspension avant est à ressorts à boudins, l'arrière à ressorts à lames.
Tout l'ensemble du train avant-moteur-transmission-suspension se libère d'un seul bloc de la carrosserie.

Son poids est de 450 kg. Les roues son chaussées de 135 x 400. Sa voie est de 113 cm, l'empattement de 207 cm.
Cette voiture restera au stade de prototype et ne sera jamais présentée au public.