logo_acvb

Les side-cars BERNARDET

LES CHÂSSIS 

Celui qui voudrait étudier la gamme complète des divers châssis et suspensions des side-cars Bernardet, avec toutes leurs améliorations successives, devrait faire un stage spécialisé à l'Usine Bernardet !
Ou encore posséder un modèle de chaque side ! Nos classeurs d'archives ne contiennent même pas la totalité des modèles réalisés. C'est dire si les évolutions ont été constantes. On pourrait presque dire que chaque side-car avait une particularité.

Ils construisent un cadre en tôle de section carrée en U horizontal, puis en quelques années ils passent aux premiers "berceaux" triangulaires, suspendus par les longs ressorts à lamelles que nous connaissons toujours.
L'évolution technologique ne s'est, en fait, étalée que sur moins de 6 années.

Déjà en 1931,
les catalogues présentaient le modèle en tôle emboutie à la presse avec différents types de suspensions adaptés aux sides Tourisme ou Grand Sport, agrémenté du troisième point d'attache par colonnette verticale, apparement instauré de série vers 1927-28.

Quelques modèles et détails, receuillis dans les catalogues.
chassisnu

Le typique châssis Bernardet triangulaire
avec son renfort médiant vers la roue,
à 3 points d'attaches dont la colonnette centrale, il est équipé d'une roue freinée,
châssis vu au catalogue 1932.

susp1

La suspension à double ressorts
utilisée sur les side-cars militaires,
le ressort supplémentaire n'entre en action
que dans les chocs durs ou
les charges très lourdes.

chassis01

Sur ce châssis, il manque les deux barres parallèles avant et arrière de soutien de la caisse
et la partie horizontale de la colonnette vers la moto .

moyeu03  roue02