logo_acvb

Les side-cars BERNARDET

LES SIDE-CARS CIVILS

1924-1929 :
Un des premiers side-cars biplaces construits en 1925.
Porte d'accès, capote repliable, coffre derrière le passager, roue de secours en-dessous, sur un châssis René Gillet. La ligne prolongée du pare-brise du proto se fait encore sentir.
side-car biplace 1925
De 1930 à 1935 :
la ligne "bateau" se confirmait comme étant le "style" Bernardet : ici un biplace de 1931, attelé à une Harley.
Dès les premiers modèles, les lignes s'épurèrent
sous le trait de crayon de René Bernardet.
Il était le dessinateur et le formeur des tôles.

side-car biplace 1931
 
 
Les éléments d'agrément se multiplièrent : valises, capitonnages intérieurs, repose-pieds, accoudoirs, même un petit miroir de courtoisie sur le tableau de bord du side-cars à l'attention de la passagère ! L'accès se fait aisément par soulèvement d'une partie du nez et l'ouverture d'une porte, la capote est repliable, avec coffre et malle arrière supplémentaire, roue de secours, l'engin est bien équipé et confortable.
side-car biplace 1931 ouvert
FN M67 500 cm3, montage à gauche, avec un side-car
FN M67 500 cm3, montage à gauche, avec un side-car

1930, rue des Bruyères à Bourg-la-Reine,
une superbe FN M67 500 cm3, montage à gauche, avec un side-car spécialement décoré.
Le châssis n'est pas un Bernardet.

 

Apparition de la série Tourisme :
le Tourisme 1 place, un des premiers side-cars construit "en série".
Cette série était équipée d'une porte avant, d'un siège et dossier à ressorts, les côtés étaient capitonnés avec appui-bras, des vitres protégeaient le passager et ils étaient prévus pour être attelés à des motos de 500 à 1200 cm3.
Ils étaient pourvus d'un large coffre fermant à clé, d'appuie-pieds, d'un tapis et d'un garde-boue
avec joue intérieure et feu de position.
side-car tourisme 1 place
En option, une malette étanche à fixer sur le porte-bagages. Long. : 1,85 m, larg. ext. : 0,62 m, poids de la carrosserie : 41 kg. Peintures : dessus noire, côtés au choix : rouge, bleu indou, gris perle ou vert wagon avec filets or. Il était possible de faire peindre le side-car aux couleurs personnalisées de la moto, ce qui était relativement rare.

 

 

Le Tourisme 1 place et demie, prévu pour un adulte et un enfant. Long. : 2,10 m, larg. ext. : 0,62 m, poids de la carrosserie : 44,500 kg.

side-car tourisme 1 place et 1/2

 

 

Le Tourisme biplace, pour deux adultes l'un derrière l'autre. Long. : 2,25 m, larg. ext. : 0,62 m, poids de la carrosserie : 48 kg.

side-car tourisme biplace
Le premier Tourisme Grand Sport, aérodynamique, siège et dossier Dunlopillo.
 
Options : pare-brise escamotable sous le capot, housse de carrosserie, frein et marche-pied.
Long. : 1,90 m, larg. ext. : 0,50 m, poids de la carrosserie : 23 kg.
side-car tourisme grand sport
Vue de profil droit
side-car tourisme grand sportVue de 3/4 arrière gauche


Vers 1935, la ligne s'améliora, la porte disparut pour laisser place à une décoration toujours très recherchée par les collectionneurs :
les enjoliveurs de côté, nommées "flammes".

Le pare-brise était plus profilé.
Voici le Tourisme Sport 1 place.
Long. : 1,90 m, larg. ext. : 0,52 m, poids de la carrosserie : 39 kg.
Les options comprennaient le pare-brise fixe ou mobile en alu poli, le frein, un siège Dunlopillo et une capote repliable.
Quel confort !

side-car tourisme sport
 



Évolution du Grand Sport avec pare-brise,
qui pouvait être escamotable, rentrant sous le capot, en option.

 

side-car grand sport

 

Le Sport et Grand Sport

Le Sport type S 5, affiché au catalogue 1948

side-car sport 1948

Ce modèle simple se caractérisait par un arrière plongeant à la ligne légèrement convexe. Il comprenait un siège et dossier à ressorts, un appuie-pieds, un tapis de sol et l'enjoliveur de nez sur la version de base.
Long. 1,90 m, larg. 0.52 m. Pour des motos de 350 à 1000 cm3.
Les accessoires disponibles en option étaient : pare-brise fixe noir ou chromé, pare-brise mobile (rabattable) en alu, feu de position, flammes de côté, barre de maintien passager, frein sur roue, housse de carrosserie et le siège et dossier en Dunlopillo.

side-car sport et soyer

Un Sport Bernardet, attelé à une Soyer.
On peut remarquer une grande ouverture pour les coudes du passager, comme indiqué ci-dessus.

 

Le Grand Sport type GS 5, 1948

side-car grand sport

Modèle plus sophistiqué, à la ligne différente par son arrière plongeant et galbé. Long. 2 m, larg. 0,52 m. Pour des motos de 350 à 1000 cm3.
Accessoires inclus : feu de position, appuie-bras et côtés capitonés, siège et dossier Dunlopillo, appuie-pieds, barre de maintien passager chromée, tapis, enjoliveur de nez et flammes de côté.

side-car grand sport

En options : pare-brise en alu poli escamotable sous le capot, housse, frein et marche-pied.

 

Le Routier

Ce modèle, un peu plus grand que les modèles Sport et Grand Sport était proposé en 4 versions :
Standard Routier et Grand Routier Grand Luxe 1 place et
Standard Routier et Grand Routier Grand Luxe 1 place et demie

side-car grand routier 1935

side-car grand routier 1948

Le Standard Routier SR 5, 1 place comprenait le siège et dossier à ressorts, l'appuie-pieds et le tapis.
Les options du Standard étaient nombreuses : appuie-bras et côtés capitonnés, barre de maintien, enjoliveurs de nez et flammes de côté, feu de position, pare-brise, siège Dunlopillo, serrures à clé, capote pliante avec housse métallique, housse de carrosserie, frein et marche-pied.

 

Le Grand Routier Grand Luxe type GR 5, 1 place proposait de série le pare-brise en alu escamotable, un intérieur confortable, siège Dunlopillo, appuie-bras et côtés capitonnés, barre de maintien, enjoliveurs de nez et flammes de côté, feu de position, tapis, avec quelques options supplémentaires comme la capote pliante avec housse métallique, le frein et marche-pied.

capote ouverte sur side-car grand routier

coffre side-car grand routier

side-car grand routier grand luxe

 

Le Standard Routier SR 5, 1 place et demie était 25 cm plus long et 11 cm plus large : 2,25 x 062 m.
Il était caractérisé par un avant plus large que l'arrière et un décroché juste avant le coffre.

side-car grand routier 1 place 1/2

side-car grand routier 1 place 1/2

Il proposait les mêmes caractéristiques de base et les options du modèle 1 place, à part le siège Dunlopillo qui n'était pas proposé dans cette largeur de caisse.

Picto pare-brise escamotable Bernardet


Le Grand Sport

Le Grand sport a un "nez arrondi", c'est sa proncipale caractéristique, l'arrière ressemble aux autres side-cars. Il était dérivé du Records du Monde et a été fabriqué en deux modèles :
un modèle court
et un modèle long permettant avec accès plus facile au passager par l'ouverture du capot avant supérieur du side.
Les intérieurs étaient très confortablements garnis.

side-car grand sport capot ouvert
Ici, photographié attelé à une Peugeot 515 lors des Coupes Moto Légende en mai 2002,
le Grand Sport caisse longue, capot ouvert (sans garde-boue, hélas...).
side-car grand sport et zundapp
Un Grand Sport version longue avec pare-brise, garde-boue profilé,
attelé à une Zundapp 750.
publicité side-car Bernardet Breux
Emblème Bernardet side-car Chatillon-sous-Bagneux 1936
Ce logo side-car est apparu en 1936
au moment de la construction de l'Usine de Chatillon-sous-Bagneux (92).
Il remplaçait celui de Bourg-la-Reine, vu en haut de la page.
Cache moyeu de side-car Bernardet
Ce symbole représentant les 3 R, surmontant un B et un F entrelacés pour Bernardet Frères
ornait un petit "enjoliveur" posé sur le moyeu central de la roue du side.
Il était embouti en creux.
Cache moyeu side-car papillon Bernardet
Nous avons retrouvé sur certains modèles un papillon Bernardet qui couvrait l'axe.

VOTRE SIDE-CAR
EST-IL VRAIMENT UN BERNARDET ?


Nous avons rassemblé des images de différents modèles concurrents
qui, par certains points, peuvent ressembler à un side-car Bernardet.
L'avant en forme de bateau, l'arrière plongeant, les formes embouties,
presque toutes les marques Bufflier, Marmonnier, Paul Martin, Roy ou Speed,
ont repris le même style dans la première moitié des années 30.