logo_acvb

LES SCOOTERS BERNARDET

LES CABRIS existent en 50, 85 ET 98 cm3

cabri porte escalier

Le Cabri, modèle de scooter individuel véritablement révolutionnaire,
sort en juillet 1954.

C'est un cyclo-scooter à petites roues chaussées en 3.00 x 8.

Un gros tube de 45 mm de diamètre sert d'ossature ; y sont fixés le tablier en tôle et la plate-forme repose-pieds en aluminium.

Le premier modèle présenté
est le Cabri 50 cm3.

logo Cabri

 

L'ensemble moteur-boîte de vitesse-roue arrière est articulé sous ce tube.
Un bloc de caoutchouc assure la suspension arrière.
La suspension avant à roue tirée utilise les traditionnels anneaux Neiman.
Le réservoir de cinq litres supporte la selle. Au bas du réservoir, une jupe court le long du carter de chaîne et masque, en partie, la roue arrière.

Le bloc-moteur horizontal possède deux vitesses commandées au guidon.

Les pédales sont là pour répondre à la législation des moins de 50 cm3 ; mais leur rôle se limite à celui de démarreur.

cabri50
cabri noir

 

Dimensions :
1,30m de long, 1,03 m de haut, largeur du guidon : 0,66 m, poids : 34kg.

Il est muni d'une roue de secours accrochée derrière le tablier, recouverte d'une housse du plus bel effet, vendue en option, comportant une petite poche cousue, ainsi qu'une housse de selle.


Il était livré en blanc cassé, gris perle et noir.

 

 

 

cabri80

 

 

À la fin 1954, sort le Cabri 85 cm3
à moteur Bernardet, type J5, dont le démarrage se fait par kick du côté droit.

Le nouveau moteur de 44 x 50
donne 3,35 CV à 6000 t/mn.

Les roues reçoivent des pneus
de 3.25 x 8.

 

 

 

C'est le dernier modèle construit par Bernardet seul.
L'imposante concurrence italienne, des problèmes de qualité avec les fournisseurs et d'approvisionnement de pièces font que Bernardet n'est plus viable.
L'Usine est rachetée par la Société Le Poulain, constructeurs de moteurs auxiliaires, en septembre 1955.

 

 

cabri98

La nouvelle direction Le Poulain-Bernardet décide de sortir un dernier modèle avant la fin de l'anée 1955.

Ce Cabri 98 cm3 est le résultat du remaniement du 85, avec un moteur Comet-Le Poulain plus puissant de 98 cm3. C'est un moteur "carré" de 50 x 50, carburateur Viel, deux temps à lanceur par courroie. Les roues reçoivent des pneus de 3.50 x 8.
Celui-ci est produit après le Guepar.

Il pèse 40 kg, consomme 2 litres aux 100 et roule à 60 km/h. à part cela, il ne subit aucune autre modification.

Début 1956, le Cabri 98 subit une troisième évolution : il reçoit le système Servomatic à embrayage et changement de vitesse automatique fonctionnant par double embrayage centrifuge, issu de la conception du Guepar.

Dans le courant de cette année, une quatrième et dernière modification est effectuée sur le carburateur : un Dell'Orto remplace le Viel côté volant magnétique, le kick de démarrage est à gauche, l’échappement est sous le kick.

Scooter Bernardet Cabri 98 kick à gauche


Vendu sous licence au catalogue Manufrance, proposé en version bicolore, il est référencé M60 et baptisé Passe-Partout "Hirondelle".

Scooter Cabri Manufrance Passe-Partout Hirondelle


Il retrouve son nom de Cabri en distribution par la société belge Gillet Herstal.

Un distributeur du nord de la France le nomme Royal Special, ils n'en produiront qu'une petite douzaine d'exemplaires, en vue d'une homologation qu'ils n'obtiendront jamais.