logo_acvb

LES SCOOTERS BERNARDET

LE D.51

Le D.51 est une évolution du E.51, en version 250 cm3. Lorsque la deuxième série apparaît en 1952, trois motorisations sont prévues pour cette même partie cycle :
- le E.51 : bloc-moteur Bernardet 125 cm3 quatre vitesses du prototype de 1951 ;

- le D.51 : nouveau bloc-moteur Bernardet 250 cm3 de 67 x 70, à quatre rapports avec kick à gauche s'actionnant vers l'avant (pédale de kick tourné vers l'arrière, signe simple de reconnaissance d'un D.51), avec bras de suspension arrière côté gauche ;

- le Y.52 :
l'Ydral bien connu et qui finira par supplanter le Bernardet 125, avec kick à gauche s'actionnant vers l'arrière (pédale de kick tournée vers l'avant, inversée par rapport au D.51).

d51

Publicité Scooter 1953

La version Texas est la plus attrayante avec un coussin conducteur, une immense selle arrière style selle de cow-boy à franges montée sur ressort et deux sacoches en cuir cloutées.
La partie moteur est toujours accessible par basculement vers l'avant de l'ensemble du carénage arrière.
Le réservoir contient 11 litres. Les consommations restent autour de 3,5 à 4 litres aux 100.
Le poids du E.51 et du Y.52 est de 95 kg, de 130 kg pour le D.51.
Les vitesses maxi sont de 70 km/h pour les 125, de 90 km/h pour le 250.

Les scooters de cette "deuxième série" sont livrés en gris perle émaillé et existent en versions Standard, Grand Luxe et Texas dans les deux cylindrées, mono ou biplaces pour le E.51 et le Y.52, le passager pouvant se tenir à une grande poignée chromée placée entre les deux coussins.
D.51 hall entrée usine
Présenté ici dans le hall d'accueil de l'Usine de Chatillon-sous-Bagneux,
ce D.51 à moteur Bernardet (avec son kick à gauche actionné vers l'avant) était monté avec une roue de secours sous la selle passager et une sacoche couvrait le réservoir.
Elus 1er Grand Prix d'Honneur d'Originalité
au 1er Grand Concours d'Elégance et d'Originalité
disputé au Vésinet le 30 mai 1953
Lors de ce Concours, organisé par le SCIF au Vésinet en banlieue parisienne, Bernardet avait obtenu
2 Grands Prix d'Honneur d'Elegance, dont celui-ci, remporté par ces deux scooters "CHEVALIERS".
Ces deux D.51 ont ensuite été souvent utilisés dans des représentations sur circuits pour promouvoir
la Marque Bernardet.
Ils avaient été entièrement décapés, polis, lustrés et agrémentés de porte-lances.

chevaliers 02

Les armures étaient vraies, ce qui ne devait pas faciliter la tâche des 2 pilotes-démonstrateurs,
dont nous ignorons l'identité.
A droite, Françoise Bernardet (1934-2012), fille de René Bernardet.

vesinet

Le Grand Prix d'Honneur d'Elegance, sur le thème "Retour du Casino"
M. Marc Moity et Françoise Bernardet
retour du casino
Les E.51, D.51 et Y.52 en version Texas étaient aussi à l'honneur
avec 3 figurants déguisés en cow-boys et indiens
MM. Galinon, Sarthou et André, lauréats du concours d'Originalité

(Le Scooter n°15 - juillet 1953)
texas indiens
Le même jour, thème Western avec des E51 125 cm3
Le D.51 a été également vendu par la Marque Gillet

d.51 vendu par gillet

L'emblème Gillet apposé sur ces scooters.

embleme gilet D.51