logo_acvb

LES SCOOTERS BERNARDET

LE Y.52

 

 

Le Y.52 est celui que l'on trouve le plus couramment dans les ventes actuelles.

Lancé en 1951 avec le E.51 et le D.51, c'est en 1953 que la carrosserie arrière du Y.52 reçoit 4 ouïes rondes supplémentaires de chaque côté, 3 sur les côtés, une à l'arrière. Il est aussi vendu par Manufrance sous l'appellation "Hirondelle" en émail gris et gris-bleuté et en Belgique par Gillet Herstal, en versions 125 et 250 cm3.

y52

Ici, une version très complète avec pare-brise, selle passager, repose-piedslongs et poignée de maintien passager.

La fameuse montre "huit jours" que des collectionneurs recherchent était une option et se montait à droite sur le tableau de bord, à l'opposé du compteur kilométrique.
(Voir article complet dans le magazine Moto Légende No 30 de novembre 1993).

Montre 8 jours

 

 

Bernardet et Manufrance

Y.52 Hirondelle

 L'avant d'un Y.52 avec emblème Hirondelle, vendu au catalogue Manufrance de Saint-Etienne

Historique de la transaction entre BERNARDET et MANUFRANCE
pour la commercialisation de scooters au catalogue Manufrance,
sous la marque "HIRONDELLE"

Suite à un rendez-vous commercial entre Roger Bernardet et Jean Fontvieille, Directeur Général de Manufrance, le samedi 26 juillet 1952, un courrier du 29 juillet fait état de la demande de Manufrance de pouvoir commercialiser des modèles de scooters sous la marque HIRONDELLE. Manufrance demande à Bernardet des conditions particulières pour optimiser le prix de vente au catalogue. La quantité commandée porte sur 500 à 1000 scooters modèle Y.52 moteur YDRAL 125 cm3.

Le 7 novembre 1952, une lettre de Roger Bernardet à Manufrance indique qu'une entrevue a eu lieu et que les termes du contrat peuvent être définis, lors d'un autre rendez-vous à l'usine de Châtillon, le 25 novembre.

 

Le 1er décembre 1952, la réponse de Manufrance établit les conditions suivantes :
le modèle retenu est le Y.52 à moteur YDRAL 125 cm3, dont le garde-boue et le tablier seraient quelque peu modifiés pour les différencier des Bernardet. Un prototype est à pourvoir sous quinzaine.
La peinture des scooters sera émaillée dans les coloris Bernardet habituels.
La première commande pour l'année 1953 porte sur 500 exemplaires, à fournir à une cadence de 50 par mois, à commencer en février 1953.

Le prix fixé est de 113.000 Frs taxes comprises, livraison franco de port et d'emballage, pour le 1er lot de 150 scooters livrés dans les 3 premiers mois. Il est revu à la baisse pour la suite.

Manufrance demande, par ailleurs, que les fournisseurs leur facture directement les pièces suivantes, ce qui implique que la somme de 47.012 Frs est déduite du prix de 113.000 Frs du scooter, les pièces sont montées par Bernardet.
Les moteurs sont livrés directement par YDRAL au prix de 33.192 Frs, les pneumatiques en 4 x 8 et les chambres à air par MICHELIN, les carburateurs avec filtre par GURTNER, SAFI livre les volants magnétiques SSY Légers, moins chers de 300 Frs, la chaîne avec attache rapide et la bougie sont livrés à part.

 

Cette nouvelle information de production augmente d'autant la quantité de Y.52 produite par Bernardet de 500 scooters en 1953, en 1954 et 1955, puisque nos estimations de production étaient basées sur le nombre de moteurs YDRAL vendus directement à Bernardet, or ces derniers sont facturés à Manufrance.

 

DUNLOP et MICHELIN sont consultés le 16 décembre 1952. DUNLOP propose un ensemble
à 3.526 Frs, MICHELIN à 3.219 Frs.
GURTNER, AMAC et ZENITH sont aussi consultés à la même date. GURTNER propose 1.345 Frs, départ de Pontarlier, emballage et port en sus ; AMAC propose à 1.075 Frs, ZENIT n'a pas suivi.
SAFI propose son SSY léger à 6.742 Frs.
Pour la chaîne, SEDIS et BRAMPTON sont interrogés. BRAMPTON remporte ce marché.

Manufrance se charge de la réalisation de l'écusson HIRONDELLE SAINT-ÉTIENNE qui remplace l'emblème Bernardet, le positionnement est fait par Manufrance.

Des accessoires sont aussi listés avec une remise de 30% et un prix de gros est étudié, leur montage reste à la charge de Bernardet. Le prix de la roue de secours est demandée nue, puisque les pneus et chambres sont facturés par MICHELIN. Le cache-roue de secours n'est pas fourni.
Le scooter est toujours représenté avec un pare-brise haut, bien que cet accessoire ne soit pas listé dans les transactions, son prix était de 3.900 Frs.
Les 2 selles sont en skaï rouge. Deux teintes de peintures sont proposées : un gris et un gris-bleuté foncé.

La commande ferme de Manufrance du 19 décembre est accompagnée d'un chèque de 2.500.000 Frs pour les 500 premiers à livrer, en compensation des frais engagés par Bernardet, montant à déduire de la facture.
Ils demande à ce que le stockage des scooters soit assuré par Bernardet dans l'usine, sans frais supplémentaire.
Les livraisons sont effetctuées par Bernardet, soit à Saint-Étienne, soit aux maisons de Vente Manufrance, soit aux clients en détail.

Manufrance se réserve le droit de faire contrôler la qualité de fabrication par un de leurs agents de Paris ou de Saint-Étienne, ou d'assister àaux essais sur piste d'un certain nombre de machines chaque mois.

Les accessoires suivants étaient proposés au catalogue :
- Porte-bagage seul : 1.640 Frs
- Porte-bagage avec siège arrière : 4.490 Frs
- Paire de repose-pieds rabattables pour passager : 400 Frs
- Montre de bord : 4.200 Frs
- Antivol : 1.800 Frs
- Housse de garage en tissu imperméable : 4.900 Frs
- Grandes sacoches en tissu enduit plastique, assorties au sièges : 4.000 Frs

Le scooter, acheté 113.000 Frs à Bernardet, référencé n°60, était vendu au catalogue Manufrance
148.000 Frs avec une garantie Bernardet de 6 mois, démarrant le jour de la vente à l'acheteur final.

Plus tard, le prix augmentera à 149.000, à 150.000, puis à 152.800 Frs, les accessoires augmenteront aussi, la housse disparaît des options.

 

En revanche, nous n'avons pas d'information sur la réelle commercialisation, ni sur la quantité des scooters Cabri 98 cm3 à lanceur (le L.6), dénommé Passe-Partout Hirondelle n° 62, ni sur sa version 98 cm3 à kick à gauche (le M.60), dénommé Passe-Partout Hirondelle n°64.

 

Merci à Didier Mahistre pour avoir réussi à exhumer ces documents
des archives à St-Étienne fin 2017 et de nous les avoir gracieusement communiqué.
L'archiviste que j'avais contacté 6 mois plus tôt m'avait affirmé ne plus rien posséder,
m'avait renvoyé sur les Archives Départementales qui m'avaient fait la même réponse :
aucun document de transaction, aucune facture, aucune quantité de diffusion...

Pub Manufrance Y.52 Hirondelle 1953

La publicité du scooter Hirondelle référencé n°60,
vendu au catalogue Manufrance de Saint-Etienne 1953.

Alignement de 34 scooters estampillés HIRONDELLE

Cette photo nous permet de comprendre la demande de stockage par Manufrance
et pourquoi ces 34 scooters (22 gris clairs +12 gris-bleutés)
estampillés Hirondelle Saint-Étienne étaient alignés dans l'usine !
Derrière la grille, une série de moteurs 125 de E.51.
Au fond, sur la chaîne de montage, des E.51 et 3 ou 4 Cabri (dont un noir) en bout d'alignement.
Nous sommes en 1954 (sortie du Cabri en juillet 1954).

Scooter spécial Miss France 1953

Un scooter fut préparé spécialement pour la tournée
de Mlle Sylviane Carpentier, Miss France 1953.

Ce magnifique Y.52 blanc, avec toutes les options Texas, selles, sacoches, pare-brise
et des emblèmes spécialement réalisés dont une cocarde Miss France,
un petit emblème Bernardet apposé en bas de la caisse du scooter
ainsi qu'un Miss France sur le tablier avant.
Modèle jamais retrouvé...
missf5301   missf5302
Publicité Impérial Garage Scooter Bernardet 1953

Découvrez tous les modèles de scooters en détail dans le livre
HISTOIRE DES FRERES BERNARDET !